Urbanisme à Chaponval

Urbanisme, immobilier, les risques sur le quartier de Chaponval et des habitants d’Auvers-sur-Oise - (95430).

DÉCLARATION DE CHRISTIAN MICHARD

PREMIER ADJOINT AU MAIRE

En charge de l’urbanisme et des travaux

Le 15 avril, le Maire, a retiré toutes les délégations au 1 er Maire-adjoint à l’urbanisme et aux travaux sans justifier d’une seule faute à lui reprocher !

Mesdames Messieurs, cher(e)s collègues, Chers amis

Après avoir constaté que le retrait de mes délégations par le Maire intervient sans que celui-ci ne justifie d’une faute ou d’une erreur de ma part dans l’exercice de mes délégations, et sans aucun autre motif avoué.

Voici les conclusions que je tire du retrait de mes délégations.

Constatant que la politique actuelle menée par la majorité en matière d’urbanisme tourne délibérément le dos á la philosophie qui a initié en 1993 la protection du patrimoine Architectural, urbain et paysager.

Constatant que de nombreux projets de construction massive trahissent la stratégie qui était jusque là de disséminer dans le tissu urbain de petites unités de logements sociaux.

Constatant qu’à Chaponval, pour faciliter un programme « Kauffman et Broad » on a écrit le droit après avoir défini le projet.

lire la suite :

L’URBANISME EN DANGER ?

SUITES DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 5 MAI 2011

EDITO

La semaine dernière, nous vous alertions sur le fait que le Maire d’Auvers avait retiré ses délégation à M. Christian Michard, et souhaitait reprendre la gestion de l’urbanisme de notre ville, au moment ou plusieurs projets sont à l’étude dans toute la ville. Nous vous proposions de vous rendre au Conseil Municipal pour pouvoir poser vos questions.

Lors de ce conseil, M. le Maire a confirmé le retrait de la délégation de M. Michard et a invoqué pour justifier cette décision une divergente de méthodes et des absences a certaines réunions, sans plus de précision. En outre, la traditionnelle séance de questions du public qui clôt le conseil municipal a été soigneusement évitée, privant ainsi les auversois qui s’étaient déplacés de poser les questions sur les conséquences de cette décision et de partager leurs inquiétudes.

lire la suite :

Projet de logements sociaux à Chaponval.

Réaction de l’association :

« Vivre dans la Vallée de l’Oise ».

Sur une parcelle boisée en bordure de voie ferré, proche de la halte de Chaponval, quartier de la ville d’Auvers-sur-oise - (95430).

Un permis de construire n°09503909B0032 a été accordé par le maire d’Auvers-sur-Oise, le 27 juillet 2010, sur un terrain boisé situé en bordure de la voie ferré après la halte de Chaponval. Il s’agit d’un projet de construction de 38 maisons individuelles sur un terrain de 12709,27 m2 actuellement non bâti, humide et marécageux, bordé de rus et parcouru en hiver par des passages d’eau, ce qui explique que l’on n’ait jamais construit sur cette zone humide.

lire la suite :