Réaction du groupe « Alternative Citoyenne » - Au projet de Pont à Chaponval

« Alternative Citoyenne » - Projet de Pont de Chaponval

Projet de Pont - Auvers sur Oise

Communiqué 20 mai 2011 : du groupe "Alternative Citoyenne"

Lors de l’assemblée plénière du conseil général du 20 mai 2011, l’assemblée départementale s’est exprimée sur le schéma de cohérence territorial (SCoT) de notre Communauté de Commune de la Vallée de l’Oise et des Impressionnistes (CCVOI).

L’assemblée départementale a émis une réserve concernant le projet de franchissement de l’Oise mentionné au sein du document.

Cette réserve est très importante pour notre commune : elle signifie que l’ensemble de la représentation départementale se positionne contre le projet de pont.

De plus, le département, en la personne de Monsieur Seimbille, exprime son opposition au cofinancement d’une étude d’un montant de 500 000 euros en grande partie « imposée par la région » et dont le département devait assumer la moitié.

On ne peut que se féliciter pour ce positionnement que nous devons d’abord au travail constant des associations d’Auvers qui ont littéralement investi l’enquête publique du SCoT de Cergy à coup d’argumentaires anti-pont et ont réalisé un considérable travail.

Le Député Philippe Houillon a par ailleurs été le seul élu de la communauté d’agglomération à s’exprimer contre le projet de pont et à voter contre le SCoT de Cergy-Pontoise.

Aujourd’hui c’est le Conseil Général qui formule cette réserve à l’unanimité.

Le contre-feu politique s’organise mais rien n’est réglé pour autant.

C’est désormais à la population d’Auvers sur Oise, du Vexin, du Sausseron, à se mobiliser pour contrer définitivement ce projet et faire retirer du SCoT de la CCVOI toute allusion à une réflexion sur un projet de franchissement de l’Oise.

Les élus d’Auvers, toutes tendances confondues, sont attendus par leurs administrés sur ce dossier. Le conseil municipal a voté contre le SCoT de Cergy mais cela ne suffit pas. Un véritable front d’opposition au projet doit s’organiser dans la ville et ce dès l’ouverture de l’enquête publique dont la date n’est pas encore fixée.

Un groupe pluri-tendance d’élus auversois s’engage d’ores et déjà à informer la population et à amorcer l’organisation des opérations à venir.

C’est au cours de l’enquête publique qu’il conviendra de mobiliser nos forces afin de contrer définitivement ce projet.

Claire Houbert

Présidente du groupe => Alternative Citoyenne

Les réactions du groupe « Alternative Citoyenne » au projet de pont sur Chaponval

Voir en ligne : ALTERNATIVE CITOYENNE